Pourquoi la robe de mariée est blanche : une couleur qui reflète la lumière et l’amour

La robe de mariée est une tenue très importante sur laquelle s’attardent toutes les mariées durant les préparations de la cérémonie. Ces dernières prennent assez de précautions au moment de choisir afin de pouvoir se dégoter la robe idéale. Mais force est de constater que c’est généralement la robe de couleur blanche qui est choisie par les mariées. Il existe bien sûr des raisons qui expliquent cette préférence généralisée. Découvrez donc ci-après pourquoi la robe de mariée est blanche.

La couleur blanche pour son caractère symbolique

La robe de mariée est blanche pour la raison que cette couleur en elle-même est très symbolique. Il suffit d’aller à la découverte de la couleur en elle-même pour comprendre rapidement cela. En effet, plusieurs signes sont reconnus à la couleur blanche et l’ensemble de ceux-ci sont : directement attribués à la robe de mariée quand elle a cette couleur.

A lire aussi : Idées de gages pour EVJF : animations originales et amusantes

D’une part, rendez-vous compte que le blanc est une couleur qui reflète la lumière. Cet élément est d’une importance capitale que ce soit pendant la célébration que dans la vie de couple. Il en est de même pour l’amour qui est encore un autre symbole de la couleur blanche. Quand la mariée porte une robe blanche, cela signifie simplement que l’union célébrée est : basée sur de l’amour.

Il existe encore plusieurs autres symboles qui sont attribués à la robe de mariée qui a une couleur blanche. Au nombre de celles-ci, vous pouvez retrouver la richesse. Ce facteur est certainement très important pour le bon épanouissement d’un couple.

Lire également : Montant cadeau mariage : combien offrir pour un vin d'honneur ?

Suivre la tradition

La robe de mariée est encore blanche pour la simple raison qu’il s’agit d’une manière de suivre la tradition. Depuis des siècles, cette couleur a toujours été adoptée par toutes les mariées. Même si au Moyen Âge, la tendance a voulu que les mariées attachent moins d’importance à la couleur de leur robe, la tradition s’est vite réinstallée. Aujourd’hui encore, il est connu de tous qu’une robe de mariée doit forcément avoir la couleur blanche pour être adaptée à la cérémonie. Cette seule raison suffit largement pour que cette couleur soit adoptée de tous.

Le blanc est une couleur très esthétique dans un mariage

Une autre raison qui justifie le fait que la robe de mariée soit blanche est que cette couleur est très esthétique. Dans un mariage généralement, plusieurs couleurs entrent dans la décoration. Alors il faut une robe de couleur blanche pour s’adapter facilement à toute cette décoration. Remarquez aussi que ce choix permet de rester dans cette tendance qui prévaut depuis plusieurs siècles en arrière. Le choix est donc très vite fait, en son temps, quant à la couleur de la robe de mariée.

Une robe blanche est un signe de noblesse et de pureté

Une dernière raison pour laquelle la robe de mariée est blanche est que cette couleur est signe de noblesse et de pureté. À l’origine, les familles faisaient de leur mieux pour que leurs filles aillent au mariage en gardant leur virginité. C’est cela qui témoignait de sa pureté ainsi que de la noblesse de sa famille d’origine. Ces deux valeurs étaient : alors marquées par la robe de mariée qui devait être blanche. Alors c’est cette idée qui continue d’être : véhiculée jusqu’à cette génération dans laquelle les femmes se marient encore en robe blanche.

La signification religieuse du blanc dans les mariages

La signification religieuse du blanc dans les mariages est également un élément clé à prendre en compte. En effet, dans de nombreuses traditions et religions, le blanc est associé à la pureté et à l’innocence. C’est pourquoi il est souvent choisi comme couleur principale pour les robes de mariée.

Dans la religion chrétienne, par exemple, le mariage est considéré comme un sacrement sacré. Le blanc symbolise alors la sainteté et l’intention des époux d’établir une union bénie devant Dieu. Il représente aussi leur engagement envers une vie vertueuse et exempte de péché.

De même, dans le judaïsme, le blanc revêt une signification profonde lors des cérémonies de mariage. Selon les enseignements juifs, cette couleur évoque la pureté spirituelle nécessaire pour entrer dans l’état matrimonial avec un cœur sincère et sans préjugés.

Certainement influencée par ces valeurs religieuses, la société occidentale a adopté au fil du temps cette tradition du mariage en robe blanche. Il s’agit là d’un héritage culturel qui persiste encore aujourd’hui malgré les évolutions contemporaines.

Le choix du blanc peut aussi être interprété comme un symbole universellement reconnu de paix et d’harmonie entre deux êtres qui s’unissent pour former une nouvelle famille. Cela renforce ainsi l’idée que le jour du mariage est synonyme d’amour pur et inconditionnel.

Il faut bien noter que chaque culture possède ses propres codes vestimentaires liés au mariage, avec des couleurs différentes ayant leurs propres significations symboliques. Le blanc n’est donc pas la seule option, mais elle demeure une tradition largement répandue qui témoigne de l’importance accordée à la pureté et à la spiritualité dans cette union sacrée.

La signification religieuse du blanc dans les mariages est un élément majeur pour comprendre pourquoi la robe de mariée est souvent blanche. Associée à la pureté, à l’innocence et au sacré, cette couleur transcende les frontières culturelles et continue d’être choisie comme symbole ultime de l’amour éternel lors des cérémonies matrimoniales.

L’influence de la reine Victoria sur la popularité de la robe de mariée blanche

L’influence de la reine Victoria sur la popularité de la robe de mariée blanche ne peut être sous-estimée. Au cours du XIXe siècle, cette souveraine britannique a joué un rôle crucial dans l’établissement des tendances et des traditions liées aux mariages.

Lorsque Victoria épousa le prince Albert en 1840, elle opta pour une robe blanche somptueuse. À l’époque, il était courant que les femmes se marient vêtues de leurs plus belles tenues, sans réelle obligation d’adopter une couleur spécifique. Le choix audacieux de Victoria suscita un véritable engouement parmi les classes sociales aisées.

La publication officielle du portrait nuptial royal fit sensation à travers tout le pays et même au-delà des frontières britanniques. La robe immaculée portée par la jeune reine fut admirée non seulement pour sa simplicité élégante mais aussi pour son symbolisme profond.

Victoria avait réussi à s’imposer comme une figure emblématique du pouvoir féminin et son mariage avec Albert fut perçu comme une union fondée sur l’amour authentique plutôt que sur des alliances politiques ou économiques. Sa décision d’opter pour une robe blanche apporta ainsi une nouvelle signification à cette couleur.

Les femmes aspirèrent alors à reproduire ce style romantique et noble lorsqu’elles passèrent devant l’autel. La mode victorienne eut donc un impact majeur sur les coutumes matrimoniales qui perdurent encore aujourd’hui.

Avec l’avènement de la photographie dans les années 1860, le phénomène prit encore plus d’ampleur. Les mariages royaux étaient étroitement suivis par le public et les portraits des épouses vêtues de robes blanches se répandirent rapidement dans la société.

La robe blanche devint ainsi un symbole de statut social, associé à l’idée romantique d’un amour pur et sincère. Elle était souvent confectionnée avec des tissus luxueux et ornée de dentelles délicates, ce qui renforçait son caractère exclusif.

Au fil du temps, cette tradition s’est propagée à travers le monde occidental grâce aux médias, aux magazines spécialisés dans les mariages et aux séries télévisées mettant en scène des célébrations extravagantes. Aujourd’hui encore, la robe de mariée blanche est synonyme d’élégance intemporelle et continue d’être plébiscitée par bon nombre de futures mariées.

L’influence durable de la reine Victoria sur la popularité de la robe de mariée blanche témoigne du pouvoir que peuvent avoir certains individus pour façonner nos traditions culturelles. Son choix audacieux a transcendé son époque pour marquer l’imaginaire collectif en donnant naissance à une coutume immuable.

ARTICLES LIÉS